Une pause lecture s’impose au milieu de toute cette agitation.

Une lecture oui, mais pas n’importe laquelle : la BD en deux tomes Tout va bien, enfin ça va aller va vous inspirer !

Tout va bien, enfin ça va aller

Que se passerait-il si le monde tel qu’on le connaissait s’effondrait ? Si l’économie était en chute libre, et que le climat social s’affolait ?

Et vous, que feriez-vous ? Où iriez-vous ? Comment réagiriez-vous ?

Ces questions font partie des sujets abordés tout en douceur par les deux auteurs, couple dans la vie comme dans le récit, dans leur BD très réussie.

On a demandé aux auteurs, Eva et Bruno, de nous en parler en quelques mots !

La BD vue par ses auteurs

« Tout va bien, enfin ça va aller est une BD “auto-fictionelle” dans laquelle nos avatars, Nours & Plüche, couple de trentenaires, complices et privilégiés, se retrouvent confrontés à une crise qui aboutira rapidement à un effondrement économique de la société.

Quand on a découvert les théories de l’effondrement, on a eu deux grosses questions :

  • D’abord, qu’est-ce qu’on ferait ? On resterait là, dans cette grande ville et ce petit appart ? Ou bien on partirait ? Pour où, avec qui ?
  • Et puis, comment on en parlerait ? Est-ce qu’on peut en parler frontalement aux gens sans passer pour des complotistes ? Est-ce que le catastrophisme ça fait bouger les choses ? Mais est-ce que l’on a le temps de rester optimistes et rassurants ?

Ce sont ces questionnements qui nous ont menés vers ce projet de BD. Raconter des histoires, c’est ce que l’on aime faire, c’est une de nos armes. Pour raconter l’effondrement mais surtout pour raconter la suite, le fameux monde d’après !
Parce que les théories de l’effondrement apportent deux choses très positives :

  1. La première c’est que ça permet de se rendre compte que notre système capitaliste n’est pas tenable (économiquement d’abord, mais surtout écologiquement et humainement) ;
  2. Et la seconde c’est que, si la société telle qu’on la connaît doit disparaître, il est alors grand temps d’en imaginer une nouvelle ! Plus juste, plus en harmonie avec le vivant, plus collective, féministe, décoloniale, spirituelle, etc.

Les deux tomes de notre BD racontent ça. L’effondrement et le monde d’après. Avec douceur, pédagogie et sincérité. On ne voulait pas faire un récit catastrophiste mais pas non plus une utopie. Je crois que l’on a réussi à écrire une utopie réaliste, une proposition en tout cas, de ce à quoi le monde pourrait ressembler.

Histoire d’avoir de quoi rêver, pour lutter et construire dès maintenant ! »

On vous l’assure : la promesse est tenue. Le mot « effondrement » fait peur. Et pourtant, dans ce récit, on découvre un monde d’après que l’on a envie d’investir pour rejoindre les deux protagonistes, et devenir acteurs et bâtisseurs à notre tour.

C’est un retour à la simplicité tout en éclats de lumière, un futur proche où la nature et la solidarité sont au centre de la fête. Et dans nos yeux, soudainement, l’avenir paraît enviable. En effet ; ça va aller.

Merci à Nours et Plüche de nous permettre d’y croire, et de nous donner l’envie d’essayer.


La BD Tout va bien, enfin ça va aller est publiée par La Relève et la Peste ; vous pouvez la trouver ici !